Bien manger c'est le debut du bonheur- citron et bergamote

Bien manger, c’est le début du bonheur

Un peu de moi

Lorsque j’étais adolescente je faisais 65kg pour 1m66 et je me trouvais énooooooorme. Peu importe ce que l’on me disait, je n’avais aucune confiance en moi et aucun amour pour mon corps (avec quelques exceptions pour certaines parties). Je l’ai longtemps mal vécu et j’ai subi beaucoup de réflexions extérieures qui n’ont rien arrangé.

Après avoir perdu mon petit frère de 15ans, il y a maintenant 6 ans, j’ai pris beaucoup de poids. Un mélange de mauvaise nourriture, de dépression, et de poids émotionnel. Heureusement, depuis, je vais mieux !

Pendant ma grossesse, j’ai eu la chance de ne prendre que 5kg et même avec mon poids en plus, pour la première fois, je me suis sentie bien dans mon corps. Comme quoi, le mental et le côté émotionnel ont un grand rôle à jouer dans le poids.

Comment j’en suis arrivée à m’intéresser à la bonne nourriture

A vrai dire, la bonne nourriture préparée sainement m’a accompagnée pendant mon enfance. Mon grand-père ayant fait des études de naturophatie, il était bien renseigné sur le sujet et c’est comme cela que j’ai toujours mangé tout ce qu’il fallait et, en plus, cuit à la vapeur. Cela m’a inculqué de bonnes bases que j’applique maintenant dans ma vie de tous les jours.

Depuis, je me suis intéressée à plein de sujets, de régimes alimentaires, de personnes différentes autour de l’alimentation. Notamment la cuisine à la vapeur avec Marion Kaplan, les conseils du professeur Henri Joyeux, la cuisine à l’omnicuiseur, les indices glycémiques des aliments, l’élimination du gluten, du sucre et du lactose, le jeûne intermittent…

Cela m’a beaucoup intéressée et ouverte à plein de façons différentes de se nourrir.

Ce que j’en ai retiré

Maintenant, avec toutes les connaissances que j’en ai retiré – aussi bien celles des méthodes de cuisson, de cuisine, mais aussi les connaissances sur moi-même – j’en suis venue à me recentrer, à me poser les bonnes questions sur ce que je souhaitais ou non.

Déjà, on laisse la culpabilité au placard ! C’est Méga Important : celles que les autres nous infligent mais par dessus tout celles que nous nous infligeons à nous même. Si j’ai envie de manger un pain au chocolat à quatre heure, parce que, aujourd’hui, ça me fait plaisir et envie, eh bien je le mange.

Ne pas se sous alimenter. L’erreur que l’on peut faire fréquemment lorsque l’on veut rééquilibrer son poids et surtout en perdre, c’est de diminuer les quantités. Cela n’est pas forcément judicieux, car le corps va paniquer et stoker directement en graisse ce que vous lui donnez.

Le sport. Ça, que vous aimiez ou non, vous n’y couperez pas. Et croyez moi, venant d’une personne vraiment traumatisée par le sport depuis le collège, lorsque vous trouvez enfin LE sport qui vous plait – pour ma part c’est l’aquafitness – c’est vraiment génial (et puis ensuite, il y a le confinement hahaha). Mais le plus fou c’est que, maintenant, j’ai hâte de reprendre après mon accouchement (je n’aurai jamais cru dire ça un jour !). Il y a même d’autres sports que je me surprends à vouloir tester.

Le groupe facebook

Suite à toutes ces réflexions, j’ai choisi d’ouvrir un groupe privé facebook pour celles et ceux qui souhaitent être soutenus, conseillés, épaulés pendant leur rééquilibrage alimentaire. Des conseils, des recettes, des articles, des lives avec des intervenants extérieurs, des infos sur les compléments alimentaires et les huiles essentielles rythmerons ce groupe mais pas que. Ce sont aussi vos questions, vos témoignages, vos expériences qui animeront ce groupe : cela ne m’intéresse pas de parler toute seule, haha, je souhaite de l’interaction.

Si vous souhaitez nous rejoindre, vous êtes les bienvenues : Bien manger c’est le début du bonheur !